5 choses à savoir sur le taux de rebond dans Google Analytics

Souvent considéré comme un indicateur d’engagement, le taux de rebond peut s’avérer complexe voir “faux” si vous ne connaissez pas son fonctionnement.

Si vous travaillez dans le milieu du web marketing ou que vous gérez un site perso / pro, voici 5 points à connaitre sur le taux de rebond dans Google Analytics afin de bien le comprendre et surtout l’interpréter.

1. Il ne s’applique qu’aux pages d’arrivée

Le taux de rebond n’est calculé que sur la première page de votre session, la page d’arrivée. Pour les autres pages, on parle plutôt de taux de sortie, qui est un indicateur différent dans Google Analytics

2. Il ne concerne pas uniquement les sessions à 1 page vue

Google Analytics définit une session à rebond comme une session avec 1 seul appel serveur (hit). Autrement dit, toute session avec 1 page vue et un autre appel serveur, comme un événement par exemple, ne sera pas considérée comme un rebond (article détaillé ici).

3. Les sessions à rebond ont une durée de 0s

Pour calculer une durée de session ou le temps passé sur une page, Google Analytics regarde le temps écoulé entre deux appels serveurs. Or, comme les sessions à rebond n’ont qu’un seul hit, Google Analytics est incapable de leur attribuer une durée (même si l’utilisateur passe plusieurs minutes sur la page).

4.  Un session à rebond n’est pas forcément une mauvaise session

En lien direct avec le point précédent, ce n’est pas parce que Google Analytics ne remonte pas de durée de session que l’utilisateur n’a pas passé de temps sur votre page.

Ex : Si vous passez 15 min sur un article qui vous intéresse, surlignez le texte avec votre souris cliquez dans le corps de page… tant que vous ne déclenchez pas d’événement, la durée qui remontera dans Google Analytics sera de 0s.

A noter qu’il n’existe pas de chiffre précis pour définir un bon ou mauvais taux de rebond, celui ci peut varier énormément selon votre type de page, votre secteur d’activité, la force de votre marque…

5. Le taux de rebond peut être “cassé” ou recalculé

S’il est bon d’avoir un taux de rebond faible sur vos pages d’arrivées. Un taux de rebond trop bas (ex : < 5%) peut signifier qu’il y a un problème de tracking sur votre page.

Ex : Si une pop in se charge au bout de quelques secondes sur la première page vue par l’utilisateur et que son chargement / impression est tracké par un événement, sa session ne sera jamais considérée comme un rebond.

De la même manière, il est également possible d’utiliser ce fonctionnement (déclencher volontairement un événement sur la page sans action requise par l’utilisateur) afin de recalculer votre taux de rebond ou votre durée de session.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *